Vente de protoxyde d’azote: une épicerie de Lille verbalisée

Il y a 2 mois 90

Dans la nuit de mardi à mercredi, une épicerie de la rue Solférino a été verbalisée pour non-respect de l’interdiction de vente de protoxyde d’azote. Une première qui en appelle d’autres, prévient la ville.

Par M. Del. | Publié le 08/07/2021

Une fermeture administrative a été demandée à la préfecture à l’encontre du gérant de l’épicerie qui n’a pas respecté l’interdiction de vente du protoxyde d’azote. PHOTO PASCAL BONNIÈRE

Une fermeture administrative a été demandée à la préfecture à l’encontre du gérant de l’épicerie qui n’a pas respecté l’interdiction de vente du protoxyde d’azote. PHOTO PASCAL BONNIÈRE - VDNPQR

Le Nord est le département le plus touché par la consommation du protoxyde d’azote, ce gaz « hilarant » aux effets potentiellement dévastateurs. Le député lillois (LFI) Ugo Bernalicis a déposé une proposition de loi dès janvier 2019 afin d’encadrer la vente de ces petites...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article