​Une première partie de saison de tous les records !

Il y a 5 mois 74

Mais au fait, il ressemble à quoi le bilan de nos Dogues à la mi-saison ? Au moment d’aborder 2021, focus sur une première partie d’une saison qui aura vu le LOSC faire tomber bon nombre de ses précédents records, tant sur le plan collectif qu’individuel. Coup de projecteur en statistiques sur le visage du LOSC 2020-2021.

Mi-saison, mais pas mi championnat. Contrairement aux dernières saisons, contexte sanitaire oblige, le calendrier 2020-2021 a été décalé dans le temps. Résultat : la première partie de saison ne correspond pas totalement à la première partie de championnat. Il reste à ce jour deux rencontres à disputer (pour le LOSC : Angers le 06/01, puis Nîmes le 09/01), afin d’achever la phase aller (et ainsi décerner le titre symbolique de champion d’Automne).
 

Le LOSC affiche 36 points après 17 matchs en Ligue 1 cette saison. Dans son Histoire, il n’a fait mieux qu’une fois à ce stade de la compétition, en 1949-1950 (42 points, en considérant 3 unités pour une victoire). Cette saison-là, le club lillois avait terminé deuxième.
 

Lille n’a encaissé que 12 buts en Ligue 1 cette saison, son meilleur total après 17 matchs dans l’élite depuis l’exercice 2013-2014. Les hommes de Christophe Galtier affichent d’ailleurs une différence de buts de +19 en championnat, soit la meilleure après 17 rencontres d’une saison de première division depuis 1952-1953.

210104.png
 

Mike Maignan et le LOSC ont par ailleurs réussi 8 clean sheets en Ligue 1. Seuls Bordeaux (9) et le PSG (10) font mieux. Les Dogues ont gardé leur cage inviolée à 5 reprises à domicile en championnat. Seul Bordeaux (6) fait mieux. Au Stade Pierre Mauroy, le club lillois n’a d’ailleurs encaissé que 4 buts en championnat. Seuls l’Atlético de Madrid (2) et le RB Leipzig (3) se sont montrés plus solides à la maison, parmi les 5 grands championnats européens.
 

Une défense en ancier et une attaque prolifique, mais surtout régulière. Entre février et décembre 2020, le LOSC a marqué lors de chacun de ses 22 matchs de Ligue 1 (39 buts au total). Il s’agissait-là de la 2e meilleure série de l'Histoire du Club dans l’élite, après celle établie entre janvier 1949 et mars 1950 (36). La rencontre LOSC-PSG (0-0) du 20 décembre est venue mettre fin à cette série.
 

Le saviez-vous ? Lille est l’équipe qui a disputé le plus de matchs à domicile sans s’incliner (9 matchs, 6 victoires, 3 nuls) dans les 5 grands championnats européens cette saison.

1daac861-fdfa-483f-b9ad-9e6e56863585_0_0.jpg
 

Les Dogues ne sont pas en reste hors de leur bases. Ils ont trouvé le chemin des filets lors de chacun de leurs 11 derniers déplacements en Ligue 1 (19 buts au total), leur plus longue série à l'extérieur dans l’élite depuis février 1949-février 1950 (18).
 

En 2020-2021, le LOSC marque en moyenne un but après 3.6 passes. En Ligue 1, seul Nîmes (3.9) fait mieux. Le but de Jonathan Ikoné contre Lens en octobre dernier est celui du LOSC qui a fait suite à la plus longue séquences de passes dans l’élite cette saison (15 passes). En parlant de ce derby du 18 octobre dernier, le LOSC n’a fait mieux que ce 4-0 qu’à deux reprises face à Lens, en 1950 et 1952 (5-0 à chaque fois).
 

Côté individualités, Jonathan Bamba a délivré 6 passes décisives en Ligue 1 2020-2021. Aucun joueur ne fait mieux que celui qui est donc le co-meilleur passeur du championnat, à égalité avec Delort (Montpellier), Laborde (Montpellier) et Thauvin (Marseille).

Icon_PCS00975_0.jpg
 

De son côté, Burak Yilmaz a été le premier joueur lillois à être impliqué sur au moins un but lors de 8 matchs consécutifs en Ligue 1, entre le 25 septembre et le 6 décembre). L’attaquant international turc a d’ailleurs été décisif à 11 reprises dans l’élite cette saison (7 buts, 4 assists), c’est autant que tous les autres joueurs âgés d’au moins 35 ans réunis en 2020-2021 (11 pour 13 joueurs).
 

Sven Botman affiche 73.4% de duels gagnés en Ligue 1 en 2020-2021 (105/143). Ne cherchez pas, il s’agit-là du meilleur pourcentage dans l’élite cette saison pour les joueurs ayant disputé au moins 50 duels. José Fonté est 3e de cette catégorie, avec 71.4% (65/91). Le défenseur néerlandais est d’ailleurs l’un des 4 joueurs de champ ayant disputé l’intégralité de toutes les rencontres de son équipe jusqu'à présent, avec Ecuele Manga (Dijon), I.Traoré (Angers) et Bronn (Metz).
 

Jonathan Bamba (71) et Benjamin André (72) sont les 2 joueurs ayant récupéré le plus de ballons dans l’entrejeu en Ligue 1 2020/21. Sur toute la surface du terrain, l’ancien rennais a chipé 128 ballons cette saison, plus que tout autre joueur du championnat. Il affiche également 126 duels gagnés dans l’élite cette saison, seul Steve Mounié (Brest) (127) fait mieux.
 

Sur les 31 buts inscrits par le LOSC en Ligue 1 cette saison, 26 l’ont été dans la surface de réparation et 5 en dehors (soit 84% de buts inscrits dans la surface). 2 buts ont été inscrits de la tête, 15 du pied droit et 13 du gauche. 26 buts ont par ailleurs été marqués dans le jeu (1 csc) et 5 sur coups de pied arrêtés. Le club lillois « tourne » actuellement à 1.8 buts par match de moyenne.

Icon_BAP_181020_93_027_0_1.jpg

Lire la Suite de l'Article