Roubaix : Les trottinettes et vélos électriques partagés arrivent le 17 septembre

Il y a 1 année 637

Le calendrier a été respecté pour le lancement d’un service de trottinettes et de vélos électriques partagés à Roubaix puisque, comme promis par la ville, « l’offre multimodale de mobilité » sera disponible dès le 17 septembre. C’est l’opérateur allemand Tier mobility qui a été retenu parmi les quelques candidats qui se sont montrés intéressés par la proposition de la municipalité.

Pour le lancement, Tier mobility a mis le paquet puisque ce ne sont pas moins de 100 vélos et 500 trottinettes, tous électriques, qui seront déployés sur le territoire de la ville de Roubaix. Pas n’importe où cependant, la municipalité tenant à ne pas voir stationner les engins partagés de manière anarchique. Plus de 200 « stations » ont été délimitées dans toute la ville et il ne sera possible de prendre ou de déposer un véhicule que dans l’une de ces stations.

Dix euros de l'heure en vélo ou trottinette

Comme demandé aussi dans le cahier des charges, l’opérateur a bridé la vitesse de ses véhicules en fonction des secteurs où ils sont utilisés. La vitesse maximum est fixée à 20 km/h, soit moins que celle autorisée en France par la législation. Dans les zones les plus fréquentées, l’utilisateur verra même sa monture bridée à 8 km/h, à peine plus rapide que la marche à pied.

Le prix enfin. Il sera le même que l’on utilise un vélo ou une trottinette. Un euro sera facturé pour le « déblocage » de l’engin, puis il faudra débourser 15 centimes par minute d’utilisation. Comptez donc 10 euros pour une heure de location.

Dans la Métropole européenne de Lille (MEL), un tel service n’existait pas encore. L’expérimentation d’un an souhaitée par la ville de Roubaix ne devrait pas être renouvelée ou pérennisée si la MEL décidait de ne pas s’impliquer avait expliqué la mairie à 20 Minutes en mai dernier.

Lire la Suite de l'Article