RCL-LOSC (1-0) : Un derby à oublier

Il y a 4 semaines 69

COMPTE-RENDU

18.09.2021

PAR MAXIME POUSSET, AU STADE BOLLAERT-DELELIS

Dans un derby globalement équilibré et tendu en dehors du terrain, le LOSC s’incline à Lens (1-0). Les Dogues auraient mérité mieux face à un adversaire qui n’a pas dominé les débats.

Ce week-end dans le nord, c’est le Derby, le premier à Bollaert-Delelis et en public depuis onze ans. Un contexte propice à la passion, mais aussi malheureusement parfois à la déraison. Côté terrain, car c’est bien là l’essentiel, le LOSC aborde ce rendez-vous chez son voisin ragaillardi par ses débuts encourageants en Champions League, mardi contre Wolfsburg (0-0). 
 

Au cœur d’un début de match plutôt verrouillé, les situations sont rares, les deux équipes ne parviennent pas à se projeter et encore moins à s’approcher du but adverse. Il y a bien cette tentative en pivot d’Yilmaz, mais c’est trop écrasé (14’). Ou encore cette percée d’Ikoné côté gauche qui aboutit à une double frappe contrée du numéro 10 lillois, suivie par Burak (19’). Équilibrée, la rencontre est tendue, électrique et plutôt pauvre en occasions. Mais s’il fallait ressortir une tête des débats, ce serait plutôt celle des Lillois qui émergerait. Les hommes de Jocelyn Gourvennec sont plus entreprenants que leurs hôtes, notamment dans le jeu long. L’arrêt à bout portant de Grbić sur une frappe de Sotoca (45’+1) vient toutefois inviter le LOSC à la prudence. Le score nul et vierge à la pause reflète globalement la physionomie de ce premier acte.

Icon_PL2_5970.jpg

La mi-temps donne lieu à un envahissement de terrain de la part d’une partie du public lensois. Une cellule de crise est alors réunie et le coup d’envoi de la seconde période retardé. Le deuxième acte débute finalement plus de quarante minute après la fin du premier, avec un cordon de CRS le long de la ligne de touche...

Revenons au football, au jeu, au ballon. L’entame de seconde période est à l’avantage des Lensois, même si le camp Dogue parvient bien à contenir les assauts adverses. Jocelyn Gourvennec procède à son premier coaching. Weah remplace Gomes (62’), tandis qu’Yilmaz est tout près d’ouvrir le score. Seul au second poteau, il ne parvient pas à cadrer sa tête piquée suite à un coup-franc excentré (63’). Au fil des minutes, le LOSC se montre le plus dangereux. Idéalement servi par David, Ikoné bute sur Leca, qui sauve à nouveau son camp dans les pieds d’Yilmaz. Quelle occasion lilloise ! (68’). D’un but à l’autre, Frankowski est lancé côté gauche, il bénéficie d’un contre favorable et ajuste Grbić (1-0, 74’). Auteurs d’un match intense mardi en Champions League, les Dogues souffrent physiquement dans ce dernier quart d’heure. Ils ne parviennent pas à égaliser malgré de belles initiatives en fin de partie, malgré les entrées de Yazici, Onana et Gundmundsson (78'). Le LOSC s'incline dans une rencontre serrée dont le scénario aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre.

Les Dogues retrouveront le chemin de la compétition ce mercredi au Stade Pierre Mauroy face à Reims (coup d'envoi à 19h) avant de se déplacer à Strasbourg, samedi prochain (19h).

Icon_DIB-180921-10-71.jpg
 


6ème journée de Ligue 1 Uber Eats - Saison 2021-2022
Samedi 18 septembre 2021, 17h - Stade Bollaert-Delelis (35 029 spectateurs) - Temps très ensoleillé

Arbitre : M.Millot
Buts : Frankowski (74')
Avertissements : Reinildo (22') pour le LOSC ; Leca (57') pour le RCL

RC Lens : Leca – Gradit, Danso, Medina – Clauss (Machado, 85'), Doucouré, Fofana (c.), Frankowski – Sotoca, Kakuta (Cahuzac, 85'), Kalimuendo (Saïd, 72')
Entraîneur : Franck Haise

LOSC : Grbić – Çelik, Fonte (c.), Botman, Reinildo (Gudmundsson, 78') – Ikoné (Yazici, 78'), Xeka (Onana, 78'), André, Gomes (Weah, 62') – Yilmaz, David
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Lire la Suite de l'Article