Pendant le confinement, les agents de joueurs et les «scouts» sont (aussi) privés de stade

Il y a 5 mois 68

Ce dimanche, le LOSC reçoit l’AS Monaco, dans un match de haut de tableau entre deux clubs qui affichent clairement leur volonté de se développer via le « trading » (l’achat et la vente) de joueurs. L’occasion de se demander comment les acteurs de l’ombre du football professionnel (agents, scouts) travaillent en période de confinement.

Par O. H. | Publié le 05/12/2020

Léandre Chouya est agent de joueurs depuis dix-neuf ans.

Léandre Chouya est agent de joueurs depuis dix-neuf ans.

Il n’y a pas si longtemps, lorsque les stades pouvaient encore accueillir du public, une affiche alléchante comme celle de ce dimanche au stade Pierre-Mauroy aurait attiré dans les tribunes plusieurs dizaines de professionnels du football en costumes et tenues de ville. Des agents, venus rencontrer leurs « poulains » et discuter avec eux à la fin du match, des « scouts » (recruteurs) envoyés par les clubs en vue de préparer les prochaines périodes de transferts… Un petit monde qui se retrouve désormais, la plupart du temps (certains stades permettent à dix personnes d’assister aux rencontres...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article