Metz-LOSC (0-2) : Deux coups de canon, le LOSC reste patron

Il y a 1 mois 58

COMPTE-RENDU

09.04.2021

PAR MAXIME POUSSET

D’abord malmenés par des Messins très en jambes, les Lillois sont allés chercher un point ô combien précieux à Saint-Symphorien, dans l’optique d’une fin de saison dense et disputée en haut du classement. Grâce à deux buts de Burak Yilmaz (60’) et Zeki Çelik (89') le LOSC signe une nouvelle victoire à l’extérieur (0-1) et conserve sa place de leader.

De retour en tête de la Ligue 1 après son succès plein d’audace à Paris (0-1) le week-end dernier, le LOSC enchaîner par un deuxième déplacement consécutif. À Metz, l’objectif des hommes de Christophe Galtier reste semblable à celui des 7 prochaines (et dernières) journées : la victoire, histoire d’aborder les derniers coups de pédale du sprint final dans la peau du maillot jaune. Privés de David, Pied, Yazici et Djalo, les Lillois se présentent à Metz dans leur habituel 4-4-2.
 

Mais en face, l’adversité messine est épineuse. C’est même un LOSC bousculé d’entrée qui démarre la partie. Pressants dans l’axe et percutants sur les côtés les locaux multiplient les tentatives et poussent les Dogues à la faute. José Fonte est fusillé à bout portant dans la surface. Le capitaine lillois touche le ballon du bras. Après quelques minutes d’assistance vidéo, M.Turpin siffle un penalty… Que Leya Iseka frappe en force. Tel un aigle en plein vol, Mike Maignan se détend et détourne le tir du bout des griffes (17’) ! Ce tournant n’altère en rien les velléités messines. Le LOSC subit, il ne parvient pas à prendre le jeu à son compte. Puis les minutes passent, l’orage grenat aussi. Les Lillois commencent à gagner du terrain après la demi-heure de jeu. Les initiatives sont d’abord timides, mais le LOSC entre enfin dans son match, sans toutefois se créer d’occasion.

Icon_DIB-090421-10-33.jpg

Au retour des vestiaires, les débats s’équilibrent. Mais ce sont toujours les hommes à la croix de Lorraine qui se montrent les plus dangereux. La frappe lointaine et déviée de Sarr s’écrase sur le montant gauche de Maignan (52’), pris à contre-pied. Les Dogues ont eu chaud, mais les Dogues sont chauds ! Lancé par un Renato Sanches dans tous les bons coups, dans le dos de la défense, Burak Yilmaz s’excentre et ajuste Oukidja au premier poteau (0-1, 60’). En toute fin de partie, suite à un corner, Domagoj Bradaric, à peine entré en jeu, sert Zeki Çelik qui s’enfonce dans la surface et frappe fort, côté droit. C’est au fond (0-2, 89’). On n'ira pas plus loin, le LOSC signe sa 20ème victoire de la saison en Ligue 1. Colossal !

60ème minute. Mis en difficulté par le FC Metz, le LOSC courbe l’échine, puis accélère au bon moment. En déséquilibre, plein axe, Renato Sanches sert parfaitement le costaud « Baraque » Yilmaz qui s’engouffre dans la défense à la limite du hors-jeu. Sa puissante frappe du droit à ras du poteau ne laisse aucune chance à Oukidja. Première occasion, premier but pour un LOSC ultra-efficace et dixième but de la saison en Ligue 1 pour l'international turc.

Icon_DIB-090421-10-62.jpg

Mike Maignan. Pas sûr qu’un gardien soit meilleur que lui cette saison en Ligue 1. Cette analyse que tiennent bon nombre d’observateurs du championnat de France, Mike Maignan la confirme semaine après semaine, lui qui est à la tête de la meilleure défense de l’élite (19 buts encaissés, dont seulement 7 en 2021). Solide, The Magic Eagle sait aussi se montrer efficace sur penalty. En stoppant la puissante tentative de Leya Iseka, il l’a prouvé une nouvelle fois. Précieux.

Icon_DIB-090421-10-25.jpg

Le passionnant sprint final se poursuit pour les Dogues qui retrouveront leur Stade Pierre Mauroy vendredi prochain (21h) où ils affronteront Montpellier. Il reste 6 matchs. 6 finales.
 


32ème journée de Ligue 1 Uber Eats - Saison 2020-2021
Vendredi 9 avril 2021, 21h - Stade Saint-Symphorien (huis clos)

Arbitre : M.Turpin

But : Yilmaz (60'), Çelik (89') pour le LOSC

Avertissements : Fonte (16'), Yilmaz (45'+3) pour le LOSC ; Kouyaté (65'), Sarr (76') pour le FC Metz

FC Metz : Oukidja – Centonze, Bronn, Kouyaté, Boye (c.), Udol (Delaine, 64') – Sarr, Maïga – Gueye (Yade, 64') , Boulaya, Leya Iseka
Entraîneur : Frédéric Antonetti

LOSC : Maignan – Çelik, Fonte (c.), Botman, Reinildo – Sanches, André (Xeka, 84'), Soumaré, Bamba (Bradaric, 88') – Yilmaz, Ikoné (Weah, 75')
Entraîneur : Christophe Galtier

Lire la Suite de l'Article