Marche contre Monsanto à Lille : « Les paysans doivent pouvoir vivre de leur travail »

Il y a 1 mois 87

Une centaine de personnes s’est rassemblée, ce samedi, sur la place de la République, pour dénoncer les méfaits de l’agriculture productiviste promue par les géants de l’agrochimie, et soutenir un modèle durable.

Par S. B. - Photo Florent Moreau | Publié le 15/05/2021

Par la grâce de la mondialisation et du productivisme, une usine de poulets de Steenwerck peut participer à la déforestation de l’Amazonie.

Par la grâce de la mondialisation et du productivisme, une usine de poulets de Steenwerck peut participer à la déforestation de l’Amazonie. - VDNPQR

L’appel concernait une marche contre le géant de la chimie Monsanto-Bayer. Mais c’est plus largement au nom d’une autre agriculture, respectueuse des paysans et de l’environnement, libérée des lobbys industriels et des pesticides de synthèse, qu’une centaine de personnes s’est rassemblée, ce samedi à Lille, comme dans d’autres villes en France et dans le monde.

Les instigateurs de la manifestation (finalement statique), Générations futures, la Confédération paysanne, Greenpeace, se relaient face à une assistance hérissée de drapeaux EELV, LFI, Génération écologie ou Génération.s...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article