Losc – Wolfsburg EN DIRECT : Les Lillois à l'assaut des Allemands, aux abois et réduits à 10...

Il y a 5 jours 20

82e: Casteels encore impeccable sur ce centre de l'increvable Burak.

81e: Bon, c'est contré par le mur. N'est pas Platoche qui veut.

80e: EXCELLENT COUP FRANC POUR LILLE, après une faute de Guivalogui. Aux 18 m, façon Platini lors de France-Pays-Bas 1981.

79e: Tout Pierre-Mauroy pousse derrière Burak «Hulk» Yilmaz et ses amis.

77e: Nmecha, il a déjà un carton mais il s'en fout, il tacle comme un dératé. 

74e: Allez, ça bouge à Lille pour forcer le destin. Angel Gomes est remplacé par Yusuf Yazici et Jonathan Ikoné est remplacé par Isaac Lihadji. L'ancien Marseillais (19 ans à peine) a une bonne occasion de montrer ce qu'il vaut.

72e: Le tacle de patron de Botman !!! Ce contre ne sentait pas bon pour le Losc mais le Néerlandais l’a tué dans l’œuf. La relance est dégueu par contre…

69e: Encore un remplaçant allemand qui prend un carton. Cette fois, c'est Nmecha, pour un coup de coude sur Botman. Pas de doute, l'entraîneur de Wolfsburg est bien Van Bommel.

69e: BURAK YILMAZ !!! Il était à cinq mètres, mais sa tête n'inquiète pas le gardien de Wolfsburg.

66e: Mais non Jonathan !!! Ikoné massacre deux pigeons, un sacrilège dans cette région férue de colombophilie. Juste avant, Van Bommel a fait deux nouveaux changements pour relancer une équipe qui chavire.

65e: A peine entré en jeu, Waldschmidt est averti lui aussi. Vilain tacle sur Celik...

64e: LA FRAPPE DE DAVID. Des 18 m dans l'axe, le Canadien place une splendide reprise mais cela fait briller Casteels, le gardien de Wolfsburg.

62e: Le rouge pour John Brooks ! Le catcheur de Wolfsburg prend un deuxième jaune pour une main volontaire. Ikoné prend un avertissement au passage, peut-être parce qu'il a réclamé l'expulsion un peu trop fort.

61e: Un ancien du TFC sur la pelouse (bon, faut avoir une bonne mémoire). Le Belge Dudebakio remplace Baku, auteur d'un match low cost, sur l'aile droite. De l'autre côté, c'est Waldschmidt qui relaie Steffen.

59e: Il aura fallu attendre près d'une heure pour voir une frappe de Wolfburg. Mais le tir de Philipp s'envole dans le ciel du Nord.

55e: Ouh le choc !!! En dégageant un ballon, Guivalogui met une grosse semelle à Gomes. Et hop, la biscotte pour l'ancien Stéphanois, qui joue à Wolfsburg depuis 2014 déjà. Tempus fugit.

54e: Ikoné pour Gomes... Mais l'enroulé du droit de l'Anglais est hors-cadre...

52e: Les Allemands ne sont pas bien du tout là. Je ne suis pas sadique, mais c'est le moment de les enfoncer.

La remise de la tête d'Ikoné sur ce but était splendide. Mais après recours au Var, l'arbitre décide que le ballon récupéré par Gomes avant d'ouvrir sur Ikoné était sorti en touche. Dur pour le Losc...

48e: GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLL !!! JONATHAN DAVID ! Ben non en fait...

46e: Allez, ça reprend. Avec une stat édifiante.

0 - Lille n'a pas subi le moindre tir en 1ère période d'un match de Ligue des Champions pour la toute 1ère fois depuis qu'Opta analyse la compétition en 2003/04. Muraille. pic.twitter.com/rW8qkDRx5o

— OptaJean (@OptaJean) September 14, 2021

Les Dogues dominent des Loups un brin édentés pour l'instant (six tirs à zéro). Mais sans se procurer d'énormes occasions... Il n'est pas question non plus de se jeter comme des morts de faim en attaque dans ce groupe plutôt équilibré, où les deux autres équipes (Séville et Salzbourg) ont fait match nul un peu plus tôt (1-1). Je vais gambader un peu dans le salon et je reviens pour la 2e mi-temps.

21h48: C'est la mi-temps !

45e+2: Carton pour Brooks, qui accroche Burak. Une sangsue d'1,93, ce défenseur international américain.

44e: Quel boulot de Burak !!! Le cauchemar de tout stoppeur, ce genre d'attaquant, aussi bon dos au but en remises que face aux cages.

42e: Les Lillois récupèrent les ballons dans tous les duels. Mais ils ne se montrent pas assez dangereux.

39e: FRAPPE D'ANGEL GOMES, l'Anglais du Losc formé à Man U. A côté, encore et toujours.

38e: Brooks qui envoie valdinguer André, qui lui rend 30 cm. Simple avertissement verbal.

35e: Quelle plaie ces juges de touche qui mettent 3 plombes à lever leur drapeau... Bon, ça nous aura au moins permis de voir un joli duel entre les tanks Burak et Lacroix.

35e: C'est intense, les Lillois sont au rendez-vous, mais il n'y a pas encore eu l'action qui pourrait complètement débrider ce match.

31e: Le premier carton de la partie est lillois. Benjamin André lève le pied jusqu'à la tête de l'immense avant-centre Weghorst. Décision logique...

29e: Encore une frappe lilloise. L'élaboration est jolie pour Jonathan David, mais le tir du Canadien, croisé et écrasé du gauche, est couvé du regard tranquilou par Casteels jusqu'en sortie de but.

25e: Absolument François... Déjà 4 tirs à zéro pour le Losc. Mais frapper n'est pas marquer, comme l'observerait Kévin de La Palice.

Très bonne entame de match du #Losc, la meilleure depuis le début de saison. La Ligue des champions transcende clairement

— François Launay (@francoislaunay) September 14, 2021

21e: BUUURAK... Jonathan David qui déborde superbement côté droit avec un passage au sol après avoir été déséquilibré par Brooks. Le centre en retrait est beau, mais le vétéran turc contrôle mal et envoie une frappe en déséquilibre de U11.

20e: Fouyouyou, le retour de Lacroix. L'ancien Sochalien de 21 ans a parfaitement repris le Canadien du Losc Jonathan David qui est pourtant véloce...

19e: Attention en défense les Lillois. Bon, on parle d'une arrière-garde qui a déjà pris 11 pions en 5 journées de L1...

16e: Botman le retour. Il reprend sa place en défense centrale au côté de Fonte.

14e: Botman est resté à terre sur l'action, après avoir tapé tête contre tête avec Lacroix. Il a l'air KO, le Néerlandais...

13e: Burak qui se charge de tout frappe direct. Castells préfère la mettre en corner. Sur ledit corner, Bosman met une tête au-dessus. Le Losc est dans le match.

12e: Burak qui récupère une faute face à Lacroix. Pas mal, ce coup franc sur le côté gauche de la surface allemande.

9e: La charnière Brooks-Lacroix à Wolfsburg, ça culmine à plus d'1,90 m avec des épaules de lutteur de foire. Personnellement, je resterais assez loin...

8e: Première situation pour le Losc (parler d'occasion serait exagéré). Après une action confuse, Ikoné tente un intérieur du pied de 20 m. C'est contré par la défense allemande mais de toutes manières ça n'aurait pas donné grand-chose.

6e: Ce n'est pas que j'aime particulièrement les clichés, mais on est en plein round d'observation.

5e: Seulement 30.000 spectateurs dans un stade Paul-Mauroy qui peut en accueillir 50.000. Mais une sympathique ambiance malgré tout.

2e: Les premiers contacts sont rudes. Burak est particulièrement surveillé.

20h57: L'autre match de ce groupe G est terminé. Le FC Séville a concédé le nul à domicile face à Salzbourg (1-1), dans un match où 4 penaltys ont été sifflés en première mi-temps, dont 3 pour l'équipe autrichienne, qui en a raté deux...

4 – Séville – Salzbourg est le premier match de Ligue des Champions au cours duquel 4 penalties sont sifflés en première période depuis qu’Opta analyse la compétition (2003/04). Surface. pic.twitter.com/HmAhubfXiy

— OptaJean (@OptaJean) September 14, 2021

20h55: Une petite stat, grâce au taquin mais précis François Launay.

7e campagne de Ligue des champions pour le #Losc qui n’a jamais gagné son premier match en phase de poules. Et si c’était pour ce soir? #Losc pic.twitter.com/4zZB44kGpY

— François Launay (@francoislaunay) September 14, 2021

20h52: Un article crucial, pour détailler l'histoire de désamour entre le Losc et la Coupe d'Europe. Ne partez pas tout de suite hein !

20h50: Trois Français figurent dans le onze de Wolfsburg, entraîné par l'ancien poète des stades Mark Van Bommel: le défenseur central Maxence Lacroix, l'arrière gauche Jérôme Roussillon et le milieu Joshua Guilavogui.

— VfL Wolfsburg Francophone 🐺 (@Francophone_VFL) September 14, 2021

20h45: BONSOIR A TOUTES ET TOUS. Vous aimez la Ligue des champions et son hymne en volapuk ? Vous êtes à la bonne adresse. Pour lancer ce Lille - Wolfsburg, on se concentre sur les compos, à commencer par celle du Losc avec François Launay, notre extraordinaire reporter nordiste. 

À noter que pour l’UEFA, David jouera à droite et Gomes épaulera Yilmaz devant. OK…#Losc pic.twitter.com/QBymkmwAFT

— François Launay (@francoislaunay) September 14, 2021

Soyons honnêtes… Au moment d’évoquer les chances tricolores en Ligue des champions cette saison, ce n’est pas sur le Losc que l’on miserait toute notre tirelire. A la peine en Ligue 1, avec une modeste 12e place, le champion de France en titre a plus l’habitude de galérer que de briller en Coupe d'Europe.

Pour espérer remporter leur première victoire en phase de poule de C1 depuis 15 ans, les Dogues devront mater les Loups de Wolfsburg. Seulement, les Allemands, étonnants leaders de Bundesliga après quatre journées et avec trois Français (Lacroix, Roussillon, Guivalogui), ont les crocs bien acérés…

» Parce qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, on se retrouve dès 20h45.

Lire la Suite de l'Article