Lomme: elle retrouve sa maison ravagée par une production de cannabis

Il y a 2 mois 194

Fin juin, une propriétaire lommoise a pu récupérer les clefs de sa maison occupée depuis 2018 par un locataire en défaut de paiement. Sauf que l’habitation est totalement inhabitable. Des murs ont été élevés à la place de fenêtres, et quasi toutes les pièces ont été transformées en serres, pour une production de cannabis interrompue par la police en 2019. État des lieux.

Par A. D. Vidéo J. Tp. Et A. D. | Publié le 08/07/2021

Le salon est une vaste jachère. Au fond, la fenêtre donnant sur la rue a été remplacée par un mur.

Le salon est une vaste jachère. Au fond, la fenêtre donnant sur la rue a été remplacée par un mur.

L’histoire commence en 2018, lorsqu’Isabelle (*) aujourd’hui retraitée, propriétaire d’une petite maison de la rue Delannoy dans le Marais à Lomme, loue son bien à un jeune homme. «  Il avait un travail, il présentait bien, j’avais même rencontré ses parents, explique celle qui est aujourd’hui en retraite. Et la maison était en très bon état.  » L’opération se passe bien. Mais en juin 2019, Isabelle apprend une curieuse nouvelle : «  J’ai su...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article