Lille : pour l’insuffisance cardiaque, un parcours de soins à structurer

Il y a 2 semaines 80

Prises en charge trop tardives, patients livrés à eux-mêmes, déséquilibres territoriaux... Frédéric Mouquet, cardiologue lillois, membre du syndicat national des cardiologues, tire la sonnette d’alarme. Et renvoie au projet Optim’IC des Hauts-de-France.

Par Patrick Seghi | Publié le 16/07/2021

 «Des hommes d’une petite soixantaine d’années qui arrivent en bout de course, nous en rencontrons trop.»

Frédéric Mouquet, cardiologue : «Des hommes d’une petite soixantaine d’années qui arrivent en bout de course, nous en rencontrons trop.»

«  J’habite à Calais et cela s’est révélé vite problématique dans le cadre de mon insuffisance cardiaque (IC). J’étais suivi par un cardiologue de Boulogne complètement débordé. J’ai attendu près d’un an sans pouvoir prendre rendez-vous...  » À la suite d’un malaise qui nécessite un pontage, Didier, 59 ans, se retrouve à la polyclinique Le Bois à Lille. «  Si j’avais dû attendre encore, je ne serais sans doute plus de ce monde...  »

Hospitalisé...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article