Lille-Lyon : l'un des deux finira 2e de Ligue 1 derrière le PSG, prédit Florian Gazan

Il y a 10 mois 183

Tous les samedi dans le journal de 8h, Florian Gazan se lance dans un pari avec humour, ironie, décalage mais toujours avec de l’information. Samedi 31 octobre, il l'annonce : soit Lille, soit Lyon finira la saison 2020-2021 de Ligue 1 à la 2e place, la 1re étant promise au PSG. Le Losc, qui occupe cette place de dauphin de Paris après huit journées (seulement devancé à la différence de buts), reçoit l'OL (6e à cinq longueurs) dimanche 1er novembre (21h). 

"Notre championnat, c’est comme Roland-Garros, annonce le chroniqueur : quand ça commence, on sait déjà qui va l’emporter, le PSG et Nadal. Donc arriver 2e, c’est comme si on avait gagné. Et pour moi cette saison, ce sera Lille ou Lyon. Déjà pour des raisons budgétaires. L’OL a le 2e budget de France (285 millions d’euros) et Lille le 4e (147 millions). (...) En 20 ans de Ligue 1, à part Montpellier, champion en 2013, le club qui a décroché le titre était toujours dans le top 4 des budgets".

Et puis il y a les joueurs, "et de ce côté-là Lille et Lyon sont les deux clubs les mieux outillés" par rapport à la concurrence, estime-t-il. Selon lui, l'OL "a sans doute le meilleur joueur actuel de Ligue 1, Depay. Et je peux vous dire qu'ils ne vont pas faire les malins les défenseurs nordistes qui vont se trouver sur la route de Memphis. Depay est impliqué dans 73% des buts de Lyon cette saison : c’est encore mieux que Neymar". 

Les Dogues restent les seuls invaincus après huit journées de championnat

"Côté Losc, on est bien aussi et même très bien. Les Dogues restent les seuls invaincus après huit journées de championnat, ce qui leur assure déjà selon les stats une place sur le podium. Et puis eux aussi ont leur arme fatale. 4 buts en autant matches : leur nouveau buteur est un Turc qui met le feu à la France - non non c’est pas Erdogan. Il s’appelle Burak Yilmaz, et avec lui pas de problème de "vache qui rit", non, des problèmes de défenses qui pleurent".

Lire la suite

Lire la Suite de l'Article