Lille : Le projet de quartier Saint-Sauveur annulé par la justice

Il y a 1 mois 126

Retour à la case départ ? Le tribunal administratif de Lille a annulé, ce jeudi, le projet de nouveau quartier Saint-Sauveur, souhaité par la maire de Lille depuis près de dix ans. Les juges ont relevé des vices de procédure dans les démarches communes de la ville de Lille et de la métropole de Lille (Mel).

Cette décision marque-t-elle la fin du projet d’aménagement d’une friche ferroviaire de 23 hectares (46 terrains de football) avec des logements, des bureaux, des commerces et un parc de 3,4 hectares et une piscine olympique ? Ou va-t-elle simplement la retarder ? Contactées, la ville et la métropole de Lille n’ont pas encore donné suite.

« Inexactitudes et insuffisances »

La décision des juges se fonde sur « les inexactitudes et insuffisances entachant l’étude d’impact sur la base de laquelle a été organisée la première enquête publique ». La Métropole de Lille avait tenté d’y remédier en organisant une seconde enquête publique dite complémentaire. Tout faux. Le tribunal a estimé qu’elle ne pouvait pas régulariser la première.

« La MEL aurait dû d’organiser une nouvelle enquête publique de droit commun, et pas seulement une enquête complémentaire, et prendre à l’issue de celle-ci une nouvelle décision déclarant le projet d’intérêt général », explique le tribunal dans un communiqué.

En revanche, les juges confirment le caractère d’intérêt général du projet « au regard des enjeux environnementaux, en s’appuyant notamment sur les conclusions du commissaire enquêteur qui a émis à deux reprises un avis favorable sur ce projet », lors des enquêtes publiques.

Plus d’informations à suivre…

Lire la Suite de l'Article