Lille : A vous de faire réussir ou échouer le projet de loi sur le vote obligatoire

Il y a 1 semaine 55

Politique-fiction. Il existe toutes sortes d’escapes games, mais celui que propose la députée LREM du Nord, Valérie Petit, est inédit. Intitulé « tous députés », le jeu propose aux participants de se mettre dans la peau d’un parlementaire tout au long du processus de vote d’une loi. Mais pas n’importe laquelle : celle qui rendrait en France le vote obligatoire. Bien entendu, le but de l’élue n’est pas uniquement de divertir ses administrés mais de ramener aux urnes les foules abstentionnistes.

En 2017, lorsque Valérie Petit a été élue députée de la 9e circonscription du Nord, elle a été confrontée à un fort taux d’abstention, « surtout dans certains bureaux de Tourcoing », se souvient-elle. Et les dernières élections ont confirmé les craintes de la classe politique sur cette problématique de la désertification des isoloirs. Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, a initié une mission pour explorer les causes de l’abstention et faire des propositions. « Je me suis dit qu’il ne fallait pas se contenter d’aller à Paris écouter des experts, mais qu’il fallait aussi questionner les habitants de la circonscription », explique la députée.

« C’est un sujet qui fait vraiment débat »

Selon elle, délivrer des messages descendants ne fonctionne pas. « On a cherché un mode immersif, ludique, qui donne envie », se souvient-elle. D’où l’idée d’organiser un escape game. « On a décidé de faire vivre la vie d’un député en simulant tout le processus depuis le moment où un député décide de déposer une loi jusqu’au moment où elle est éventuellement votée », décrit Valérie Petit. Le scénario aura comme fil rouge un texte de loi sur le vote obligatoire, « parce que c’est un sujet qui fait vraiment débat », affirme l’élue.

C’est une véritable histoire qui a été écrite pour l’occasion et qui sera jouée par des acteurs dans les rôles des ministres, du président de la République, des journalistes… Les participants auront, eux, les rôles des députés de l’opposition et de la majorité. Entre présentation de la loi, discussions, propositions d’amendements, débats et le vote final, le jeu sera étalé sur trois jours en trois semaines au mois de décembre. Pour y participer, les habitants de la 9e circonscription du Nord peuvent s'inscrire sur internet. L’escape game est ouvert à 35 ou 40 personnes et c’est évidemment gratuit.

Cela permettra-t-il à la députée de découvrir les causes de l’abstention ? « Il n’y a pas une cause, mais de multiples facteurs. Les Français attendaient beaucoup d’Emmanuel Macron. Ils sont déçus et ils ont raison parce que l’on peut faire beaucoup mieux », reconnaît la députée de la majorité.

Lire la Suite de l'Article