«La caméra a filmé mes larmes»: panne informatique au concours de l’ESJ Lille, l’épreuve reportée

Il y a 1 mois 56

Un problème technique est survenu lors du concours de l’École supérieure de journalisme de Lille. L’épreuve est reportée.

«Nous devions répondre à 52 questions en 25 minutes, ce qui nous laissait une moyenne de 25 secondes par question mais pour en valider une seule, cela prenait au minimum une minute. De la même manière, les annexes ne s’affichaient pas. J’ai dû placer un point sur une carte que je ne pouvais pas visualiser», rapporte Mathieu. Au bout de quelques minutes, il tente de contacter le support et s’aperçoit qu’il figure dans la liste d’attente, à une place éloignée. «J’appuyais frénétiquement sur toutes les touches de mon ordinateur, j’ai redémarré mon routeur et j’ai même pris le risque de pianoter sur mon téléphone en cachette pour activer le partage de connexion», relate-t-il. À la fin de l’épreuve, le soulagement de «constater sur les groupes d’aides au concours que nous étions tous logés à la même enseigne».

Ce vendredi matin, plus d’un millier de candidats n’ont pas pu passer l’épreuve d’admission en ligne de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille. En cause: un problème technique sur Managexam, la plateforme qui hébergeait l’épreuve.

[Thread] L'épreuve en ligne organisée ce matin dans le cadre du concours d'entrée du Master de l'@ESJLille a été neutralisée suite à une défaillance technique du prestataire.

— ESJ Lille (@ESJLille) April 9, 2021

Les étudiants devaient réaliser la seule épreuve en ligne de l’admission, qui mêlait des questions sur l’actualité et un test de français. Elle est reportée au vendredi 16 avril, à 13 heures. Sa durée est raccourcie, passant de 25 à 15 minutes.

À 17 heures 30 ce vendredi, l’école a annoncé le report de l’épreuve. À 17 heures 30 ce vendredi, l’école a annoncé le report de l’épreuve.

Ce vendredi matin, les réactions à ce dysfonctionnement ont fusé sur les réseaux sociaux, où les candidats faisaient part de leur désarroi, de leur colère et de leur frustration.

Je viens de passer le questionnaire ESJ Lille via Managexam. Hahaha. 25 minutes de temps imparti, le site crashe au bout de deux questions. 8 minutes de perdues, je reviens dans la course. Le site prend environ 30 secondes pour enregistrer chaque réponse. Il y a 52 questions..

— Busy Bird (@benji_du91) April 9, 2021

@ESJLille Votre site Managexam est très mauvais, il a planté à 10 min de la fin de l'examen. Les annexes ne marchaient pas les 10 premières minutes, la sauvegarde des réponses était extrêmement lente et le passage aux questions suivantes aussi. Au top !
Comment remédier à cela ?

— Grégory Tirloy (@YosoyElGring0) April 9, 2021

La «défaillance de plusieurs serveurs» mise en cause

À 10h27, les candidats ont reçu un mail lapidaire des services de Managexam. «Suite à un problème de serveur lié au piratage de notre plateforme, nous avons le regret d’annuler l’examen en cours, vous serez contacté très rapidement par ESJ Lille.» Plus tard, à 11h, Managexam se ravise: il s’agirait plutôt «de la défaillance de plusieurs serveurs».

Dans la foulée, l’ESJ Lille emboîte le pas dans un autre mail. «Suite aux problèmes techniques rencontrés par notre prestataire Managexam, il ne vous a pas été possible d’effectuer le test prévu ce jour à 10h. Nous reviendrons vers vous, dans la matinée, pour vous indiquer la marche à suivre. Comptant sur votre compréhension.»

Cliquez ici pour agrandir l'infographieCe matin, l’ESJ Lille prévenait les candidats de l’annulation de l’épreuve pour ce jour.

«Je présente mes plus sincères excuses aux étudiants qui passaient l’épreuve, se désole Pierre Savary, directeur de l’ESJ Lille, joint par Le Figaro Étudiant. Nous sommes sincèrement désolés.» Et de poursuivre: «En raison du nombre très important de candidats nous voulions sécuriser l’épreuve et passer par un prestataire. Ce dernier nous a dit qu’il y a eu une défaillance technique, un plantage de ses serveurs». L’école organisait «pour la première fois un test à distance». L’heure est maintenant à la réorganisation. «Il y aura une autre épreuve, elle sera reprogrammée différemment. On tiendra les candidats au courant dans la journée», assure Pierre Savary. Cette dernière se passera-t-elle, à nouveau, sur Managexam, organisme qui travaille notamment avec Kedge, l’EM Lyon, Sciences Po ou encore les universités de Rennes, Aix-Marseille et Lille? «Je ne pense pas qu’on repassera par cet hébergeur», envisage l’ESJ.

Le coup de grâce pour les étudiants

Pour Mathieu, «cet épisode remet en question le sérieux de l’école d’autant que la communication a été désastreuse: ils ont préféré communiquer sur les réseaux sociaux au lieu de nous contacter, nous puisqu’ils ont commencé par s’expliquer en story Instagram et sur Twitter». Léa abonde dans ce sens: elle a complètement craqué durant la panne. «La caméra du logiciel a enregistré mes larmes», confie-t-elle. Le bug a été le coup de grâce, après le stress accumulé, la tête «remplie de connaissances». Au total, elle retient l’impression que l’issue du concours lui échappait malgré elle. Joffray, quant à lui, avait posé sa matinée pour participer à l’épreuve, il redoute de devoir à nouveau s’arrêter en cas de reprogrammation de cette dernière. Cet évènement fait écho aux dysfonctionnements qui ont paralysé, cette semaine, les sites de l’enseignement à distance de l’Éducation nationale (ENT et Cned).

Lire la Suite de l'Article