L’association One Voice crie au loup, et à sa protection, sur la Grand-Place

Il y a 1 mois 77

L’organisation, qui milite pour les droits et la dignité des animaux, sensibilisait ce samedi sur les abattages de loups, une espèce protégée, et sur la destruction de l’habitat de la faune sauvage.

Par S. B. | Publié le 15/05/2021

Abattus à la faveur d’arrêtés préfectoraux, dans la limite de plafonds fixés par arrêtés ministériels, les loups sont une espèce protégée, martèle One Voice. PH. FLORENT MOREAU

Abattus à la faveur d’arrêtés préfectoraux, dans la limite de plafonds fixés par arrêtés ministériels, les loups sont une espèce protégée, martèle One Voice. PH. FLORENT MOREAU - VDNPQR

Un carré de manifestants silencieux. Dans leurs mains, des photos de loups barrées d’une mention « Stop aux tirs ». L’association de défense animale One Voice, dont l’antenne nordiste a été créée fin 2020, sonne ce samedi l’alerte sur l’abattage, dérogatoire, de cette espèce protégée revenue en France au début des années 90 (mais absente pour le moment de la région).

« Les chasseurs et les éleveurs font cause commune contre le loup », déplore Delphine Demarquoy, référente Nord de One Voice, en pointant...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article