Entreprendre en temps de Covid: ouverture de TAKK (« merci » en suédois), rue d’Esquermes

Il y a 1 semaine 29

Au numéro 66 de la rue d’Esquermes, Caroline Slosse met la dernière main à l’aménagement de ce vaste local tout ouvert sur l’étroite rue. L’entrepreneuse en reconversion – douze ans de société dans le web marketing – veut faire de l’endroit « un lieu de vie du quartier, créateur de liens », selon ses propres termes. Il ouvre ce mercredi.

Par Ch.T. (Clp) | Publié le 09/06/2021

 ouverture de TAKK (« merci » en suédois), rue d’Esquermes

Fine observatrice de son environnement et du quartier – elle y habite depuis six ans –, Caroline Slosse voit TAKK comme un lieu de partage entre générations, familles, étudiants, personnes âgées, jeunes actifs…

À la fois café studieux, salon de thé, salle d’ateliers, de réunion, de formation ou espace de coworking, le lieu mixe les usages. Il accueillera des événements comme des vide-dressing ou un marché des créateurs. Les locaux se loueront au temps passé sur place, avec les gourmandises proposées par Caroline.

Une petite restauration...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article