Douai: Pourquoi la bibliothèque de Douai offre des lectures au téléphone pendant le confinement

Il y a 9 mois 203
AccueilLille

Un enfant en pleine lecture d'un roman fantasy.

Un enfant en pleine lecture d'un roman fantasy. — F.Brenon/20Minutes
La bibliothèque de Douai propose des lectures au téléphone depuis le premier confinement. Une initiative gratuite qui fonctionne bien et devrait continuer après la crise sanitaire.

C’est un cadeau original qui est né lors du premier confinement. Après avoir dû fermer ses portes à cause du Covid, la bibliothèque de Douai a trouvé une bonne idée pour maintenir le lien avec ses lecteurs : offrir à ceux qui le désirent, une lecture d’une dizaine de minutes au téléphone.

« Qu’ils soient de Douai ou non, les gens peuvent s’inscrire sur notre site web et réservent un créneau pour eux ou pour une personne de leur choix. Ils nous aiguillent sur les goûts de celui ou celle qui va recevoir notre coup de téléphone. En fonction, nous choisissons par exemple l’extrait d’un conte, d’un roman ou encore d’une poésie qui dure entre cinq et dix minutes. Tout est entièrement gratuit. L’idée c’est vraiment d’avoir une parenthèse dans le quotidien des gens, d’être dans la surprise », raconte Pamela Boittiaux, directrice de la bibliothèque de Douai.

La lecture au téléphone va perdurer après le confinement

Avec une quinzaine de lectures par jour, l’initiative, mise aussi en place dans une librairie lilloise, a cartonné pendant le premier confinement. A tel point que la lecture au téléphone perdure toujours neuf mois plus tard à la bibliothèque de Douai. Et les adeptes ont plein de profils différents.

« On peut avoir une personne en télétravail qui veut faire une pause, un amoureux qui veut faire plaisir à sa copine, une agoraphobe qui ne veut pas sortir de chez elle, des parents qui veulent un conte pour leurs enfants ou d’autres qui souhaitent apporter du soutien à une personne hospitalisée. Juste avant le déconfinement. On a eu un Monsieur qui a pleuré parce qu’on était la première voix qu’il entendait depuis le mois de mars. Ça nous a un peu chamboulés. On a pris conscience du rôle et du lien social qu’on pouvait jouer. Quand on voit la magie que ça renvoie, on se dit qu’on ne peut pas arrêter ça après le confinement », reconnaît la directrice de la bibliothèque.

Censée être provisoire, la lecture au téléphone est devenue pérenne à la bibliothèque de Douai. Une bonne façon de donner du bonheur et/ou de rompre la solitude dans une période morose. Preuve que le Covid n’a pas apporté que des mauvaises choses.

Lire la Suite de l'Article