Derby Lens-Lille : 6 supporters blessés après la bagarre entre supporters, 2 interpellés

Il y a 3 semaines 73

Fracture, entorse, luxation, visages amochés, etc. Six personnes ont été légèrement blessées samedi après-midi au stade Bollaert-Delelis, lors de la bagarre qui a éclaté entre supporters des deux clubs à la mi-temps du tant attendu derby du Nord (remporté sur le plan sportif par Lens 1-0). Une bagarre qui a forcé les CRS a intervenir sur la pelouse.

Deux personnes ont été interpellées selon le sous-préfet Jean-François Raffy : un supporter lillois qui a lancé un siège dans les tribunes, et un autre qui a jeté un siège sur un CRS. Ce dernier sera jugé en comparution immédiate lundi, a précisé le sous-préfet Jean-François Raffy.

«Il n’y a pas de blessé grave, a précisé le sous-préfet. Il y a eu six évacuations à l’hôpital mais pour des blessures légères (côté lensois car ils sont passés au-dessus des grilles). » Sur les réseaux sociaux, le joueur lensois Jonathan Clauss a d’ailleurs adressé un message de « bon rétablissement » à l’un d’eux :

«Au moment de la mi-temps, des supporters lillois ont voulu passer au-dessus des grilles pour s’affronter avec des Lensois dans la tribune voisine, les CRS sont intervenus tout de suite, a aussi expliqué le sous-préfet. Les Ultras lensois voyant que leurs collègues étaient agressés sont rentrés (sur la pelouse, ndlr) pour les protéger, mais les CRS sont intervenus tout de suite, il n’y a pas eu d’affrontement généralisé. »

Fin août, le match entre Nice-Marseille avait été interrompu par l’arbitre après l’envahissement du terrain par quelques supporters niçois. Des échauffourées impliquant joueurs, spectateurs et membres de l’encadrement des équipes avaient provoqué l’interruption du derby méditerrannéen, et entraîné des sanctions (trois matchs à huis clos, retrait d’un point. Le match sera rejoué le 27 octobre sur terrain neutre). Le match n’avait pas pu reprendre. Le derby du Nord, comptant pour la 6 journée de Ligue1, si. Le début de la seconde période a été retardé d’une demi-heure après l’envahissement de la pelouse par plusieurs dizaines de supporters lensois, qui se sont dirigés vers le parcage de leurs rivaux lillois.

Lire la Suite de l'Article