​Avant LOSC-Angers, l’antisèche

Il y a 5 mois 83

PAR MAXIME POUSSET

C’est reparti au Stade Pierre Mauroy. Les Dogues ouvriront leur année 2021 par la réception d’Angers SCO, ce mercredi (21h). Pour tout savoir sur les petites histoires qui jalonnent cette rencontre de la 18ème journée de Ligue 1 Uber Eats, lisez (vite) l’antisèche.

Le 7 février dernier, à quelques semaines de l’arrêt prématuré du championnat, le LOSC allait s’imposer à Angers (0-2), grâce à des buts d’Osimhen et Çelik. Cinq mois plus tôt, à quelques jours de son entrée en lice en Champions League, le club lillois avait également triomphé des Scoïstes (2-1), au Stade Pierre Mauroy. Osimhen et Araujo avaient offert la victoire au LOSC à l’occasion du match aller.

Icon_LEM_070220_45_32.jpg
 

Cette saison, le club angevin, 9ème au classement, continue de s’imposer comme une écurie solide de Ligue 1. Les hommes de Stéphane Moulin, qui ont remporté 8 de leurs 17 premiers matchs de la saison, restent d’ailleurs sur un brillant succès face à l’OM (2-1), juste avant la trêve hivernale. Le club du Maine-et-Loire est par ailleurs invaincu lors de ses 5 derniers déplacements en championnat, soit sa meilleure série depuis 2017.
 

Le LOSC n’a remporté que 22% de ses rencontres de Ligue 1 face au SCO (8/36), soit son plus faible ratio contre un adversaire actuel de l’élite. Néanmoins, le club aux quatre lettres a gagné ses trois derniers face à face avec Angers. C’est autant que lors de ses 22 précédents (6 nuls, 13 défaites).
 

Les Dogues sont prévenus. Angers SCO a marqué 5 buts sur corner en Ligue 1 cette saison (total le plus élevé en compagnie de Montpellier). Dans le même temps, le LOSC est l’équipe ayant encaissé le plus de buts sur cette phase de jeu en championnat (4, à égalité avec Reims et Saint-Etienne).

Icon_ADI_1959.jpg
 

S’il ne s’incline pas ce mercredi, le LOSC se rapprocherait alors de son plus faible nombre de défaites sur une phase aller d’une saison de Ligue 1 (1 revers en 2011-2012). Pour rappel, les hommes de Christophe Galtier ne se sont inclinés qu’une seule fois en 2020-2021, en championnat (à Brest).
 

Ils sont trois ex-Dogues dans l’effectif angevin. Si Ludovic Butelle (Lillois de 2008 à 2010) est aujourd’hui la doublure de Paul Bernardoni aux buts, Ibrahim Amadou (Dogue entre 2015 et 2018), ainsi que Sofiane Boufal (au LOSC de 2015 à 2016) font partie des forces vives scoïstes. Ajoutons les jeunes Noah Fatar et Jaly Mouaddib, passés du centre de formation lillois à celui du SCO.

Icon_nlg_230416_17_123.jpg
 

Son expérience angevine ? Il en garde forcément un bon souvenir. Ancien joueur du SCO (durant la deuxième partie de la saison 2016-2017), Jonathan Bamba a vécu un moment inoubliable sous le maillot rayé noir et blanc puisqu’il a participé à la finale de la Coupe de France 2017 (défaite 0-1 face au PSG).

LOSC-SCO ? Un match d’autant plus particulier pour lui. S’il trouve le chemin des filets contre son ancien club, Jonathan Bamba atteindra la barre des 20 réalisations sous le maillot lillois en Ligue 1.

Icon_LEM_070220_45_91.jpg
 

Lui aussi peut franchir un palier ce mercredi. S’il marque contre Angers, Jonathan Ikoné atteindra la barre des 10 buts en Ligue 1 sous le maillot du LOSC.
 

En parlant de caps marquants, Mike Maignan pourrait quant à lui afficher son 50ème clean sheet toutes compétitions confondues avec le LOSC, s’il garde sa cage inviolée contre les Angevins.
 

Outre les trois anciens Dogues de l’effectif angevin ou Jonathan Bamba, d’autres ont, par le passé, porté les deux maillots. Clin d’œil à Jean-Marie Aubry, Philippe Brunel, Guy Campiglia, Rolland Ehrhardt, Christophe Galtier, Baptiste Guillaume, David Guion, Philippe Levenard, Grégory Malicki, Mounir Obbadi, Thierry Oleksiak, Éric Péan, Nicolas Pépé, Patrick Rey, Hervé Rollain, ou encore Maik Walter et d’autres.

Christophe GALTIER Panini SCO Angers 1994.png

Lire la Suite de l'Article