Aux assises du Nord, procès d’un coup de feu à Wazemmes qui a rendu un homme infirme

Il y a 1 mois 60

Dans la nuit du 1er au 2 juillet 2017, devant la tour Charles-Six à Wazemmes, un homme se retrouve amputé à hauteur du genou, après s’être fait tirer dans la jambe droite pour un litige de scooter volé. Le procès de l’accusé du coup de feu s’ouvre ce mardi, devant la cour d’assises du Nord.

Par Chantal David | Publié le 05/04/2021

Dans la nuit du 1er au 2 juillet 2017, devant la tour Charles-Six, un trentenaire avait eu la jambe brisée par un coup de fusil. Il a fallu l’amputer à hauteur du genou.

Dans la nuit du 1er au 2 juillet 2017, devant la tour Charles-Six, un trentenaire avait eu la jambe brisée par un coup de fusil. Il a fallu l’amputer à hauteur du genou.

Dans la nuit de 1er au 2 juillet 2017, l’hôpital donne l’alerte. Trois hommes dans une voiture claire viennent de déposer un homme blessé, avant de s’enfuir. Son mollet droit semble broyé. Il faudra l’amputer.

Une enquête difficile commence. Le trentenaire blessé a trois grammes d’alcool dans le sang, ses souvenirs sont flous. Il ne manifeste pas non plus une folle envie de se confier à la police. Henrique M. s’est fait tirer dessus dans la rue, devant la tour Charles-Six, au 72, rue d’Arcole. Il a été vu avec ses comparses, discutant au milieu d...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article