Devant la préfecture, les militants continuent de réclamer le retrait du troupeau de la ferme dite «de l’horreur» à Wambrechies

Il y a 6 jours 16

Quelque 80 militants de la cause animale se sont rassemblés ce samedi matin place de la République à Lille pour protester contre l’attitude de l’État et continuer de réclamer la saisie du troupeau de 36 vaches de la ferme des frères P., surnommée « ferme de l’horreur », afin qu’il finisse sa vie dans un sanctuaire de la Fondation Brigitte Bardot.

Par Christian Furling | Publié le 09/01/2021

Lors de la prise de parole publique de Maud Grégoire et Marion Pécher. PHOTO PHILIPPE PAUCHET

Lors de la prise de parole publique de Maud Grégoire et Marion Pécher. PHOTO PHILIPPE PAUCHET

Place de la République à Lille, face à la préfecture, quelque 80 militants de la cause animale ont répondu, ce samedi matin, à l’appel de L214. Plusieurs tenaient des pancartes où figuraient des photos de vaches de la ferme des frères P., à Wambrechies, avec l’énumération des maux repérables : poil en mauvais état faute de soins, côte saillante du fait d’une malnutrition, gonflement trahissant la présence de vers… Et partout, la boue, «  l’humidité, avec des vaches qui ne sont jamais rentrées la nuit  », déplorait ...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article